Les disciplines

Les fondements théoriques

Les différentes disciplines que nous proposons partagent avec la médecine traditionnelle chinoise les mêmes fondements théoriques : philosophies du yin-yang et des cinq éléments, vision de l’Homme et de l’Univers, physiologie traditionnelle.

Cela évoque par exemple les Cinq Organes, les Six Entrailles (Zang fu), le système des méridiens et collatéraux (Jing luo), les points d’acupuncture et de massage…

Comme la médecine traditionnelle chinoise, les disciplines pratiquées permettent de s’entretenir, d’améliorer sa santé au quotidien et de résoudre ses déséquilibres énergétiques.

Le Qi gong

Le Qi Gong (prononcez chi kung) ou travail de l’énergie interne (le qi) du corps est une méthode chinoise très ancienne ayant pour objectif de  renforcer la santé physique et mentale, la longévité et l’efficacité martiale.

Longtemps tenus secrets, on classe souvent ces exercices dans différentes catégories suivant leurs objectifs (parfois communs) et leurs origines. Les arts martiaux (développement de la puissance et efficacité martiale) et la médecine traditionnelle (Qi gong de prévention thérapeutique) en sont deux exemples. Les pratiques sont aussi héritées de certaines catégories de population qui suivaient des objectifs propres : les lettrés (Qi gong d’entretien) ou les  religieux (Qi gong taoïstes,  bouddhistes, tibétains).

Il existe des séries d’exercices de Qi gong destiné à atteindre l’un ou l’autre de ces objectifs. On peut citer les Huit pièces de brocart (Ba duan jin), le Jeu des cinq animaux (Wu qin xi), la transformation des muscles et des tendons (Wai dan yi jin jing) ou le Chant des six sons.


Le Tai ji quan

Le Tai ji est à la fois une gymnastique d’entretien et un art martial : il soutient le développement de l’énergie interne et sa bonne circulation, ainsi que la réduction des tensions musculaires.

Il existe une ancienne forme appelée Laojia, ainsi qu’une nouvelle forme, connue sous le nom de Xinjia. Nous enseignons de manière complémentaire ces deux formes, en nous focalisant cependant sur le style Chen.

Il consiste concrètement en une pratique individuelle de différents enchainements de mouvements lents, qui peut être complétée par des exercices avec partenaires. L’apprentissage de la pratique des armes traditionnelles (éventails, sabres, épées) peut également être proposée aux pratiquants avancés.

 

Le Kung fu et Arts martiaux vietnamiens

Le Kung fu est un Art martial traditionnel dont la pratique doit permettre au long terme une meilleure connaissance et maitrise de soi. Il allie des pratiques codifiées à main nues et armes traditionnelles, ainsi que des technique de renforcement physique. Son application en combat revêt avant tout une portée défensive.

Nous enseignons le Kung fu en nous basant sur l’enseignement de Maitre Tran Hoai-Ngoc et l’Ecole Cuu Long Vo Dao – la Voie des Arts martiaux des Neuf dragons- qu’il a crée lors de son arrivée en France à la fin des années 70. L’enseignement est axé sur la pratique traditionnelle, autant dans la forme que dans l’application : il est accessible à tous et s’adapte aux capacités de chacun.

Maitre Tran Hoai-Ngoc

 

 

 

  

%d blogueurs aiment cette page :